Covid-19: Bientôt un laboratoire pour la recherche Biomédicale à Goma

Théo Kasi, Gouverneur du Sud Kivu visitant les installations de l'INRB aux côtés du Vice-ministre de la Santé. Photo Twitter T,Kasi

Pour accélérer les analyses des échantillons prélevés sur des cas suspects à la COVID-19 dans la partie Nord-Est de la République Démocratique du Congo, les autorités du pays sont à pied d'oeuvres pour ériger un nouveau laboratoire du type, INRB, le célèbre Institut National de Recherche Biomédicale de Kinshasa dans la ville touristique de Goma en province du Nord-Kivu.

En effet, le Vice-ministre de la Santé publique a visité ces installations de l'INRB dans la ville volcanique le vendredi, 29 mai 2020 pour évaluer leur viabilité afin d'envisager l'équipement en matériel de ce centre d'analyse biomédicale.

"Une fois opérationnel, l'envoie des échantillons à Kinshasa ne sera plus nécessaire. Ce qui va faciliter l'examen rapide des cas suspects et éviter la propagation de la pandémie", s'est voulu rassurant, le Gouverneur de la province voisine du Sud Kivu, Théo Kasi dont l'entité est frappée de plein fouet par la pandémie à l'instar des provinces de Kinshasa, Kongo Central, Nord Kivu, Ituri ou encore Kwilu.

Pour rappel, la République Démocratique du Congo, pays aux 80 millions d'habitants disséminés à travers les plus de 2 millions de Km2 ne dispose qu'un d'un laboratoire pour la recherche Biomédicale.

Depuis la déclaration de l'état d'urgence sanitaire par le Président Félix Tshisekedi le 24 mars dernier, les autorités sanitaires au niveau des provinces éprouvent d'énormes difficultés pour expédier les échantillons prélevés sur des suspects à cause de la suspension des vols.

L'équipement de ces installations de l'INRB devra être un élément déclencheur pour la démocratisation des tests avancés à la COVID19 afin de lutter contre la propagation d'une pandémie dont la courbe ne fait que remonter.

José-Junior Owawa