Coup d’état au Mali : Felix Tshisekedi s’est entretenu avec le président du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo

Le président Tshisekedi s’entretient avec le président du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo. Ph. Illustration

Un nouveau coup d’État en cours au Mali préoccupe l’Union Africaine et la communauté internationale. La situation s’est dégénérée lundi soir avec l’arrestation du président malien Bah N’Daw et de son premier ministre Moctar Ouane par l’armée qui les détiennent dans le camp Kati, à une quinzaine de kilomètres de Bamako.

Préoccupé par la situation le chef de l’État Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est entretenu aujourd’hui avec son homologue le président du Ghana et de la CEDEAO, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, afin de trouver les voies et moyens de régler la nouvelle crise qui intervient juste après la nomination d’un nouveau gouvernement lundi 24 mai.

Dans la ligne droite d’une désapprobation de cette nouvelle tentative de renversement du pouvoir de transition malienne, le Président de la CEDEAO, réagissant à la position du Président Tshisekedi exigeant la libération des personnalités maliennes arrêtées, ”annonce qu’une délégation se rend, dès aujourd’hui, à Bamako (Mali) en vue de s’enquérir de la situation réelle sur terrain”, a précisé la présidence de la République Démocratique du Congo ce mardi sur son compte tweeter.

Les deux personnalités se sont entendus sur la nécessité de faire le point au retour de ladite mission conduit par l’ancien Président nigérian, Goodluck Jonathan.

Le président et premier ministre de transition ont été arrêtés ce lundi après la nomination d’un nouveau gouvernement, lequel semble avoir mécontenté les colonels auteurs du coup d’État de 2020.

Nelly E,

1xbet Code Promo ENET2021