Coup d'État à Guinée : le ton dur d'Antonio Guterrez

Alpha Condé capturé. Ph de tiers.

Les réactions fusent de partout après le coup d'État de dimanche 05 septembre à Conakry. L 'Union Africaine, la CEDEAO, la France tous ont condamné cet acte. l'ONU qui vient de s'ajouter sur la liste exige sans condition la libération du président Alpha Condé.

C'est son secrétaire général, Antonio Guterrez qui l'a fait savoir dans un poste ce lundi via son compte Twitter. Il a aussi condamné cet acte.

"je condamne avec fermeté le coup d'état que vient de réaliser les officiers guinéens le dimanche 05 septembre à Conakry", écrit-il avant d'exiger " la libération immédiate du Président Alpha Condé".

À la même occasion, le secrétaire général de l'ONU a affirmé qu'il suit de très près la situation qui prévaut en Guinée.

Il faut rappeler que le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya a reçu, lundi 6 septembre, tous les membres de l'ancien gouvernement et les responsables des institutions. Dans son discours, il a promis la mise en place d'un gouvernement d'union nationale .

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *