Coronavirus : Début de la vaccination dans l’UE, Qu'en est-il de l'Afrique ?

Illustration

La vaccination contre la Covid-19 a débuté ce weekend dans la majorité des pays de l’Union européenne. Cette course au vaccin ne laisse personne indifférente.

Où en est l’Afrique dans cette course ?

Alors que l’Occident s’active, sur le continent africain les lignes ne bougent pas encore. Bien que moins touché jusqu’ici (61.000 décès pour 2.600.000 cas), aucun pays africain n'a entamé jusque-là une quelconque campagne de vaccination.

Dans un entretien avec TV5 Monde ce dimanche, Mamady Traoré, Médecin et référent des maladies infectieuses et tropicales et réponses aux épidémies chez Médecins Sans Frontières France (MSF), a rassuré que plusieurs mécanismes d’action sont en cours au niveau africain, avec la volonté des pays de se procurer de ces vaccins anti-Covid.

«Comme vous le savez, les pays à revenus élevés, les pays occidentaux, les États-Unis, ont pris le risque de financer certaines firmes pharmaceutiques ; sans savoir si les vaccins allaient être efficaces ou pas. Ces pays ont eu des accords bilatéraux avec ces firmes pharmaceutiques. Ils ont donc accès aux premiers vaccins disponibles et homologués aujourd’hui. Ces vaccins sont beaucoup plus orientés pour ces pays ; parce qu’ils ont eu des préfinancements, ce qui leur donne des avantages. Les pays africains ne peuvent compter que sur les donateurs pour pouvoir avoir ces vaccins. Les pays africains jouent un peu la carte géopolitique. Les pays qui sont plus proches de la Chine vont négocier avec elle pour avoir le vaccin Sinopharm comme l’a fait le Maroc ; et ceux qui ont des liens forts avec la Russie vont faire de même pour avoir leur vaccin Spoutnik-V.» a-t-il déclaré.

Signalons que depuis le début de la pandemie de la Covid-19 en Mars 2019, la République Démocratique Du Congo compte à présent 16.917 cas dont 16.916 cas confirmés et un 1 cas probable. Au total, la RDC a enregistré 579 décès.

Bénédicte Matondo