Coopération militaire RDC-USA : Vers une formation linguistique

Coopération militaire RDC-USA : Vers une formation linguistique. Ph. Amb. USA

Parler une langue étrangère au 21 e siècle est devenu un outil indispensable pour augmenter ses compétences et, peut-être plus important, ses performances. Ceci n’est pas seulement valable pour les hommes politiques ou encore les dirigeants d’entreprises ; non, ceci est également valable pour les militaires. Alors, pourquoi ne pas donner la place à la formation linguistique au sein de l'armée congolaise ?

Dans cette optique, ''quatre militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) sont partis aux Etats-Unis la semaine dernière pour suivre une formation en anglais'', a annoncé jeudi sur tweeter l'ambassade des USA à  Kinshasa.

Cette formation offerte par l'administration Biden s’inscrit dans le cadre du protocole d'accord pour la coopération militaire entre les USA et la République Démocratique du Congo (RDC) signé le 28 octobre 2020 à Kinshasa.

Il sied de rappeler, cette coopération avait été interrompue en 1990, sous le règne du maréchal Mobutu Sese Seko.

L’accord porte sur quatre piliers : « la formation dans le domaine du génie militaire, de la logistique, la formation des personnels civils qui oeuvrent dans l’armée, l’accès à la langue anglaise », expliquait l’ambassadeur américain lors de la signature de l'accord.

Nelly E.