Consultations en RDC : "nous ne pouvons que nous inscrire dans la logique de l'Union Sacrée"B.Lukwebo

Bahati L. devant la presse. Ph. Bivince M/ENET

En cette sixième journée des consultations nationales, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi a reçu la deuxième force politique dans l'ancienne configuration du Front Commun pour le Congo, l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC/A) de Bahati Lukwebo ce samedi 07 novembre 2020 au palais de la nation.

Au sortir de l'audience, le sénateur Bahati Lukwebo, autorité morale de AFDC/A dit soutenir la démarche de Félix Tshisekedi qui rencontre son plaidoyer, "…nous avions déjà rendu public un plaidoyer dans lequel nous avions déjà repris les grandes lignes de ce que nous pensons être la refondation de la RDC, c'est ce mémo que nous avons développé. Pour le reste nous réservons la primeur au Chef de l'État" a-t-il déclaré devant la presse.

Bahati Lukwebo de poursuivre "…nous AFDC/A luttions depuis longtemps pour un Etat de droit, qui respecte les valeurs républicaines, un État où le peuple tire avantage des ressources que le bon Dieu a mis à notre disposition, nous ne pouvons que nous inscrire dans la logique de l'Union Sacrée de la nation pour cette fois-ci briser le paradoxe d'un État qui doté de tout mais le peuple est l'un des plus pauvres du monde" renchérit-il.

Sur l'avenir de la coalition FCC-CACH, Bahati Lukwebo répond sèchement, "Ceux qui ont créé cette coalition, eux-mêmes ont craché dessus"conclut-il.

Bivince Mpungu