Congo Hold-up : Jules Alingete jette des fleurs à Félix Tshisekedi

Jules Alingete Key, Inspecteur général des Finances. Ph de tiers.

Des réactions ne cessent de tomber après les enquêtes Congo Hold-up réalisées par 19 médias étrangers et 5 ONGs spécialisées dans les finances publiques lesquelles enquêtes mettent en cause l'ex-président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila et sa famille.

Dans une interview exclusive accordée à la Radio France Internationale ce jeudi 25 novembre, le Chef de service à l'inspection générale des finances (IGF), Jules Alingete a de prime abord salué ce travail avant de préciser que de telles pratiques ne seront plus enregistrées en RDC grâce à un nouveau mécanisme mis en place par l'IGF.

Poursuivant en outre qu'il y a aujourd'hui une différence parce que lors des sorties de fond au compte général du trésor, l'IGF est toujours informé, chose qui ne se passait pas avant.

"La différence, c'est quoi aujourd'hui ! Il n'y a aucune sortie de fond au compte général du trésor sans que nous en soyons informés. Ce qui n'était pas le cas (du temps de Kabila). Nous avons presque le monitoring où nous suivons minutes par minutes ce qui sort du compte général du trésor. Donc je peux vous rassurer que demain nous ne tomberont pas dans le scandale de la même proportion que vous avez eu à découvrir", a déclaré Jules Alingete.

Par ailleurs, il reconnaît que la société d'importation de viandes et poissons, ÉGAL, est bien impliquée du début jusqu'à la fin du dossier de 43 millions USD sortis de la BCC à une destination inconnue.

Jean-Paul Tshimanga

1 thought on “Congo Hold-up : Jules Alingete jette des fleurs à Félix Tshisekedi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *