Congo Brazza : Vers une relance du cinéma

Relance du Cinéma au Congo Brazza


Le cinéma congolais est en perte de vitesse. Compte tenu de tout cela, les acteurs culturels du Congo Brazza veulent relancer le cinéma. En conséquence, ils ont lancé une plateforme de plaidoyer dénommée « Mbongui » y compris d’autres mécènes qui refusent de voir le système enterré dans ce pays.


Le cinéma occupe une place importante au Congo Brazza ; il a perdu son lustre d’antan. Pour qui connaît ce pays, le cinéma avait une place importante. Depuis au moins une trentaine d’années, les grandes chaînes internationales de télévision ont du mal à diffuser des films made en Congo. Cela signifie que le cinéma a totalement perdu sa perte de vitesse.

Une chose qui se vérifie sur le terrain. « Nous voulons une plaque tournante du cinéma congolais pour l’aider à se relever, nous devons nous battre à la restructuration de ce secteur et à son développement, puis le promouvoir tant à l’intérieur qu’à l’extérieur » déclare la réalisatrice Liesbeth Mabila sur la RFI.

De son côté, Pierre Michel Nguimbi fait savoir : « nous devons tout faire pour promouvoir notre ennemi ». Pour y arriver, il est d’avis « qu’il faut qu’il y’ait des gens qui s’asseyent et s’organisent pour pouvoir en parler. C’est le cas du Mbongui.

A l’en croire, c’est pour cette raison qu’il a accepté de les accompagner et d’être avec eux. En tout état de cause, la relance du cinéma congolais est aujourd’hui, une nécessité ; et les acteurs se sont engagés pour faire revivre le cinéma.

Car, ce pays regorge d’acteurs talentueux qui ont fini de montrer leur empreinte. A eux de serrer les reins pour redonner le cinéma congolais à sa place. Cela est possible à condition que les acteurs s’unissent ensemble afin de remporter la palme haut la main.


Mapote Gaye avec rfi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *