Conflits RDC-Zambie: Zoé Kabila quitte les négociations de Lubumbashi

L’armée zambienne se retire de la RDC. Ph, Capture d’écran

La délégation de la province du Tanganyika conduite par le gouverneur Zoé Kabila vient de claquer la porte des négociations dans la commission défense et sécurité au Pullman Karavia Hôtel où se déroulent depuis deux jours les négociations entre la Zambie et la République démocratique du Congo.

Le gouverneur du Tanganyika demande à la Zambie de reconnaître qu'elle a envahi le territoire de Moba dans la province du Tanganyika ,rapporte un membre de la délégation qui précise que les débats sont très houleux en ce moment-là lors de ces assises de Lubumbashi.

Le vice premier ministre, ministre de l’intérieur congolais est également arrivé à Lubumbashi cet avant-midi pour renforcer la partie congolaise représentée à ces discussions par les provinces du Haut-Katanga, Lualaba et Tanganyika qui partagent la frontière avec la Zambie.

Depuis Mars, les relations ne sont pas au beau fixe entre la RDC et la Zambie suite à la présence des militaires zambiens sur le sol congolais occasionnant des déplacés internes côté congolais.

Après la médiation de la SADC, la Zambie n’a toujours pas capitulé. Ses troupes traînent encore dans le territoire de Moba. Ce mercredi, l’AFP a affirmé que les militaires zambiens ont même fait des otages dans les rangs de l’armée congolaise.

Chris Lumbu