Conférence des Gouverneurs à Kinshasa : Félix Tshisekedi exhorte le respect de caractère uni de la RDC

Félix Tshisekedi/ Photo de tiers

Devant les Gouverneurs, membres de gouvernements et autres invités, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a lancé l'ouverture de la 8e conférence des Gouverneurs des provinces. Pour cette année, le thème retenu est "La stabilité dans la de la réussite du programme de développement local de 145 territoire et du programme d’urgence intégré de développement communautaire ".

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa , Gentiny Ngobila, ayant pris la parole en premier, a exhorté ses homologues de réfléchir sur les recommandations du Chef de l'État lors de son discours devant le congrès, le 13 décembre dernier, en rapport avec les institutions Provinciales. Tout en souhaitant des fructueux travaux, le patron de Kinshasa a vivement exhorté ses compères de trouver des pistes de solutions à l'épineux problème d'instabilité en gagnant le pari de développement communautaire de base.

En prenant la parole, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi appelle les Gouverneurs des provinces de trouver des solutions viables sur l'ensemble des 145 territoires que compte la République Démocratique du Congo. Il a peint un tableau sombre de nos provinces sur base des états de lieux de ces dernières qui révèlent une situation économique désastreuse qui paupérise chaque jour, davantage notre population.

C'est pour répondre à cette préoccupation que le Chef de l'État dit avoir initié le Programme de développement local de 145 territoires 2021-2023, qui va remédier à cette situation.
Ce programme, à en croire le Chef de l'État, se fonde sur un modèle de développement de la base vers le sommet. Il vise notamment, poursuit le garant de la nation, le bon fonctionnement des institutions, à accélérer l'amélioration des conditions de vie des populations rurales et booster le développement de notre pays ainsi que le désenclavement de certains territoires par la réhabilitation de 9000 Km et de 30.000 Km des routes de desserte agricoles, a-t-il conclut.

Dans ce programme, que le Chef de l'État a rassuré que ça ne se substitue nullement à celui du gouvernement, il y a l'amélioration de l'accès des communautés rurales à l'électricité, notamment par la construction de Mini Centrale photovoltaïque, il vise aussi l'amélioration de l'accès à l'eau potable par la construction des forages et l'aménagement des sources, la construction d'infrastructures économiques rurales notamment par l'équipement de 748 centres de santé, et la construction de plus de 1200 écoles ainsi que l'aménagement des marchés modernes.

Le Président de la République a responsabilisé les gouverneurs des Provinces entant que gestionnaires de ce programme qui peut-être réalisable et rendre possible la stabilité institutionnelle des Entités Provinciales.

Le Chef de l'État s'est indigné du triste spectacle présenté, au cours de cette année 2021, par les Entités Provinciales, les destitutions de gouverneurs des 14 Provinces et quelques Présidents des Assemblées Provinciales, empêchant surtout de mener à bien les programmes de reconstruction ou de développement attendus par la population.

Le Chef de l'État Félix-Antoine, dans son discours, rappelle aux députés provinciaux, qui ont semblé perdre de vue le sens du suffrage donné par leurs électeurs, qu'Il y a plusieurs moyens constitutionnels d'informations et de contrôle à leur disposition.

Dans sa conclusion, le Président de la République a martelé le caractère uni et indivisible de la République Démocratique du Congo, tel que le stipule la loi fondamentale. Sur ce, toute la gestion de nos Provinces doit en tenir compte.

CellCom / Présidence 22 décembre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *