Coalition FCC-CACH : Les violons ne s'accordent pas au FCC, deux cadres se livrent à des tirs croisés sur Twitter

Patrick Muyaya et Patrick N. Bekonda. Ph. Montage ENET

Les cadres du Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme politique chère au Président honoraire Joseph Kabila Kabange n'émettent pas sur la même longueur d'onde sur la coalition qui le lie au Cap pour le Changement (CACH) du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

C'est le moins qu'on puisse dire, en suivant l'escalade verbale à laquelle se sont livrées sur Twitter, le député national Patrick Muyaya du Palu et Patrick Nkanga, conseiller à la primature et cadre du PPRD, tous les deux partis politiques membres du FCC.

Le député Patrick Muyaya accuse son camp politique d'être responsable de la crise actuelle. "#RDC: Les responsables de la crise actuelle sont ceux qui ds le passé ont utilisé le débauchage, le dédouanement, la division comme stratégie politique. Qd je dénonçais cette #ComedieCongolais certains me disaient que c'est la politique. Est-ce aussi la politique pour eux today?", s'est-il interrogé.

De quoi suscité une réaction musclée de Patrick Nkanga Bekonda qui appelle à son tour Patrick Muyaya à prendre le courage de se positionner une fois pour toute. "En politique, il faut avoir des convictions et avoir un camp cher ami. Il ne faut pas être tiède. Tu as été élu grâce au seuil obtenu par le PALU/FCC.

Prends courage de te positionner une fois pour toute, il y va de ta crédibilité et de ton avenir politique", écrit-il en réaction au message du député. À ce dernier de lui rétorquer : "Mon camp, tu le connais c'est le Congo. Et de ce point de vue je n'ai jamais été tiède dans mon engagement. La politique en mon sens ne se résume pas ds le combat des extrêmes que l'on lie souvent au sort des individus", explique-t-il, avant de se demander : "Être élu du Palu/FCC signifie ne pas reconnaître un mal ? Non".

Patrick Nkanga Bekonda ne s'est pas avoué vaincu, en qualifiant dans une nouvelle réaction de "populiste", le discours de son contradicteur. "C'est un discours populiste auquel je n'y adhère pas. Qui a le monopole de l'amour du Congo ? Alors Obama dira que son camp c'est les USA... Il est Démocrate et il a prouvé en se mouillant pour son camarade. Tu n'as pas été élu sous le label <>", lui répond-il.

Patrick Muyaya est de nouveau revenu à la manœuvre : " @PatrickNkanga2 Populiste ? Moi ? Si dire que mon camp c’est le Congo c’est être tiède alors je plains votre conception de la république. Suis-je élu pr servir un camp ou le pays ? C’est cette conception du pouvoir qui a fait germer le parti-Etat et donc à la Primature vous servez le PPRD. Pitié". Entre temps, Patrick Nkanga a réagi en taclant de nouveau son co-débateur, en ce terme : " @PatrickMuyaya Je ne pense que la meilleure conception de servir le pays. C’est d’être mangeable à toutes les sauces. Avoir une idéologie politique n’est pas antinomique à servir la patrie. Les exemples sont légions ici et ailleurs. Tu n’auras tué personne en adhérant officiellement au CACH". De quoi prouver que le navire FCC tangue beaucoup.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac