''Ceux qui manifestent devant l'ambassade du Rwanda en RDC s'attaquent à la relation d'amitié et de fraternité entre nos deux pays'' Paul Kagame

Le président rwandais Paul Kagame et son homologue congolais Felix Tshisekedi à l'Africa CEO Forum, à Kigali le 26 mars 2019. © François Grivelet pour Jeune Afrique

Paul Kagame estime que les personnes ayant manifesté vendredi pour l'expulsion de l'ambassadeur rwandais Vincent Karega ''s'attaquent à la relation d'amitié et de fraternité''qui existe entre les deux pays.

Interviewé en direct ce dimanche 6 septembre sur la chaine Rwanda Broadcasting Agency, il a estimé que ''ceux qui manifestent devant l'ambassade du Rwanda en RDC s'attaquent à la relation d'amitié et de fraternité entre nos deux pays''

"Qu'ils assument leurs responsabilités"

Ils ont créé le soi-disant «Mapping rapport » parce qu’ils voulaient cacher leur propre responsabilité dans les crimes commis en RDC. S'il s'agissait d'eux (ONU), cela n'aurait jamais été publié, a déclaré le président Paul Kagame .

Il sied de rappeler que depuis plusieurs jours, le célèbre gynécologue Denis Mukwege se retrouve au cœur des tensions entre son pays et le Rwanda voisin, en dénonçant l'impunité qui accompagne les tueries incessantes dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC). Et toutes ses sorties médiatiques ne plaisent pas au Rwanda.