CENI: Kadima ou Bimwala, le controversé choix des confessions religieuses

Vue du siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à Kinshasa, le 10/05/2018 pour la sensibilisation des électeurs. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Une cacophonie règne autour de la désignation du prochain président de La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Les confessions religieuses ,parties prenantes aux discussions, travaillent en discordance et de manière parallèle, manquant de trouver un consensus autour du prochain candidat président de la centrale électorale, pouvant succéder à Corneille Nangaa dont le mandat a pris fin.

La rencontre prévue ce mardi 27 juillet s'était terminée en queue de poisson faute de consensus. Un groupe de confessions religieuses s'est retiré, les uns au centre interdiocésain sous la houlette de la Conférence épiscopale nationale du Congo et l'Église du Christ au Congo, en désaccord avec leurs pairs qui se sont retranchés au centre Nganda, sous la conduite du prophète Dodo Kamba de l'église de réveil du Congo , l'église Kimbanguiste pour ne citer que ceux-là.

Malgré les travaux parallèles les six confessions religieuses, exceptées les deux précitées, ont déjà leur candidat respectif.

Selon notre source dans le sillage de négociateurs, pour la bande à la CENCO et l'ECC, le choix serait porté sur la personne de Roger Bimwala alors que l'autre camp aurait préféré Denis Kadima.

À propos de cette discordance, les deux camps ont voulu rencontrer mercredi le président du bureau de l'Assemblée Nationale, Christophe Mboso, pour poser le problème alors qu'aux dernières nouvelles, le prophète Dodo Kamba et les cinq autres chefs des confessions religieuses ont été même reçus au palais du Peuple pour déposer le rapport de leur travail.

Tout savoir sur l'affiliation des candidats aux confessions religieuses et leur mode de désignation

Si l'Eglise Kimbanguiste a proposé Denis Kadima Kazadi, l'église Catholique a porté son choix sur la personne de Cyrille Ebotoko.

Pendant ce temps l'église Armée du salut propose, quant à elle Roger Bimwala, un ancien Candidat aux législatives lors des dernières élections. Alors que l'ECC a proposé Daniel Kawata .

Après le vote à l'interne, tous les autres candidats ont été écartés, seul Denis Kadima et
Roger Bimwala qui sont restés en lice.

Selon nos informations, l'ECC et l'église catholique soutiennent la candidature de Roger Bimwala de l'armée du Salut alors que les autres confessions soutiennent la candidature de Denis Kadima, ce qui ne va pas de paire avec le duo ECC- Église catholique.

Patrick Félix ABELY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *