Canada : divorcé, un Africain tue ses deux filles et se suicide

Un africain vivant au Canada a tué ses deux filles et s’est suicidé le mercredi dernier à cause de la séparation avec sa femme.

Âgé de 51 ans, Nicolas Essodom Kpatcha, d’origine togolaise, a tué ses deux filles, Orli et Liel, avant de se tuer.

D’après Wakat Sera, Nicolas Essodom marié à Nadjombé Lize également togolaise, ont décidé de divorcer. La justice qui s’est saisi du dossier depuis un an a, rendue le jugement le mardi 21 septembre dernier, donnant la garde exclusive des enfants à son désormais ex-épouse.

Ce jugement a mis Nicolas dans tous ses états, le poussant à commettre l’irréparable le jour d’après. Le mercredi 22 septembre, à leur domicile situé sur la rue de Dunkerque à Gatineau, Nicolas tue ses deux filles avant de se suicider.

Cette nouvelle a choqué le monde voyant ces deux enfants très jeunes, l’une âgée de 5 ans et l’autre de 3 ans.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *