CAN 2022: la CAF sanctionne la Gambie et le Gabon

Les joueurs gabonais passant la nuit à l'aéroport de Banjul. Ph de tiers.

La Confédération Africaine de Football (CAF) a sanctionné la Gambie à cause des mauvais traitements infligés aux joueurs gabonais lors de la 4è journée des éliminatoires de la CAN 2020.

Pour ce, la fédération gambienne a écopé de 100.000 dollars d'amende dont 50.000 USD avec sursis pour le mauvais traitement des joueurs gabonais lors des éliminatoires de la CAN. En rappel, après leur arrivée en Gambie, les joueurs de l’équipe nationale gabonaise sont restés bloqués à l’aéroport pendant plus de cinq heures. Toute la délégation y avait passé la nuit, dormant à même le sol à l’aéroport international de Banjul.

Dans sa décision du mardi 8 décembre 2020, la CAF fait un constat selon lequel la fédération gambienne n'a pas respecté les valeurs notamment la loyauté, l'intégrité sportive et les règles du Fair-play, concernant l'accueil de la délégation gabonaise au regard des articles 10, 11, 43.1, 46, 83 et 151 du Code disciplinaire.

« Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé d'infliger à la fédération gambienne une amende de 100 000 USD (Cent Mille Dollars Américains) dont 50 000 USD (Cinquante Mille Dollars Américains) avec sursis à condition que la fédération gambienne ne soit pas reconnue coupable d'une infraction similaire au cours des vingt-quatre (24) prochains mois », peut-on lire dans ce document parvenu à Election-net.com.

Par ailleurs le capitaine des panthères, Pierre-Emerick Aubameyang et la Fédération gabonaise (Fegafoot) ont également écopé d’une sanction.

« Beau travail la CAF, c’est comme si on était revenu dans les années 1990 », écrivait le joueur d’Arsenal sur les réseaux sociaux lors de ces incidents de l’aéroport de Banjul. Ces écrits lui ont valu la sanction du jury disciplinaire de l’instance dirigeante du football africain qui estime qu’Aubameyang a « publiquement diffusé sur les réseaux sociaux des contenus offensants et dégradants, portant atteinte à l’honneur et à l’image de la Confédération Africaine de Football ».

Pour ce comportement de la star gabonaise, la Fédération gabonaise a écopé d’une amende de 10.000 dollars américains.

Rappelons que la Gambie avait remporté le match par le score de 2 but à 1.

Tony Kasongo