Caillots sanguins : Washington suspend temporairement le vaccin de Johnson & Johnson

Vaccin johnson johnson, Ph. tiers

Les autorités sanitaires américaines ont préconisé une suspension de l’utilisation du vaccin de Johnson & Johnson, après l’annonce de plusieurs cas de thrombose, a annoncé le régulateur américain mardi 12 avril.

L’agence américaine des médicaments et des produits alimentaires ( FDA) a annoncé avoir lancé une enquête sur des liens possibles entre le vaccin anti-Covid de Johnson & Johnson, mis au point selon le même principe que le sérum d’AstraZeneca, et la formation de caillots sanguins après le signalement de 8 cas.