Butembo : Un Élu dénonce les tracasseries militaires et policières pendant le couvre-feu

Promesse Matofali, député provincial, élu de Butembo. Photo Enet/Prince B

Le député provincial Promesse Matofali Yonama a, dans une correspondance adressée au gouverneur militaire du Nord-Kivu, demandé qu'il y ait modification des heures de couvre-feu dans certaines villes.

Cet élu de la ville de Butembo au Nord-Kivu précise que les tracasseries militaires et policières s'intensifient dans cette ville commerciale avant même le début de ce couvre-feu.

''[…], les policiers et militaires commencent à tracasser la population à Butembo et dans les milieux environnants à 18h30, c'est-à-dire 30 minutes avant le début du couvre-feu. Nous avons écrit au gouverneur pour qu'il puisse faire reculer l'heure du début de ce couvre-feu'', a-t-il indiqué.

En rappel, les autorités militaires du Nord-Kivu avaient décidé d'instaurer un couvre-feu dans certaines villes, notamment à Goma à partir de 21 heures, à Beni et à Butembo à partir de 19 heures. Et ce, pour des raisons de sécurité.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *