Butembo : le maire appelé à sceller les boutiques appartenant aux "collaborateurs des ADF"

Monument historique de Butembo. Photo de tiers

Le député provincial Promesse Matofali Yonama a au cours d'une interview accordée à Election-net.com ce dimanche 26 septembre 2021, demandé au maire policier ad intérim de la ville de Butembo de sceller les boutiques appartenant aux collaborateurs des ADF.

Selon lui, l'autorité urbaine a deux choix ''soit arrêter les complices en scellant les boutiques et confisquer les motos ou présenter ses excuses à cette population meurtrie''

Il a cependant indiqué que la déclaration du maire à l'encontre d'une population victime des atrocités des égorgeurs est déplacée.

''[…], Il affirme que dans ma circonscription électorale existe des boutiques et motos des ennemis fonctionnant sous couverture de la population. Cette déclaration renforce l'ennemi et lui fait encore plus de force'', a-t-il indiqué.

En outre, cet élu de Butembo a demandé au maire de passer à l'arrestation de tous ceux-là qui collaborent avec l'ennemi.

''[…], Il serait mieux que le maire policier arrête ces complices. Car il affirme avoir des informations sûres. L'important est de sceller ces boutiques, ravir toutes les marchandises dans les boutiques et confisquer ces motos dont il fait allusion'', a-t-il indiqué.

Et de poursuivre

''Le Chef de l'Etat a instauré l'état de siège pour imposer la paix et traquer l'ennemi jusque dans sa dernière retranche pas pour organiser des échanges avec les complices des ennemis. Dire des choses qu'on ne maitrise pas du tout'', poursuit-il.

Enfin, Promesse Matofali Yonama demande au maire de présenter des excuses à la population.

''[…], Dans la mesure où le maire n’arrive pas à arrêter les complices des égorgeurs ayant des boutiques et des motos dans les quartiers périphériques de cette ville, nous lui demandons de présenter ses excuses à cette population victime des massacres'', a-t-il chuté.

Prince Bagheni, à Goma

1 thought on “Butembo : le maire appelé à sceller les boutiques appartenant aux "collaborateurs des ADF"

  1. Je penses que promesse matofali, représentant au niveau provincial de la population de Butembo,demanderait une action judiciaire que de demander qu'on lui présente des excuses. Pendant que toute la nation serait entrain de chercher où est l'ennemi,et qui serait son Complice,le Maire fait de dénonciatios calomnieuses. C'est après que qu'on se souviendra qu'ils avait des éléments pour prévenir le pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *