Burkina Faso : Roch Christian Kaboré prône la réconciliation

Roch Kabore, président du Faso. Ph. Tiers

Ecouter cette information


Le Président de la République du Burkina Faso Roch Kaboré a accordé une interview à France 24 et Rfi ; il prône la réconciliation s’il est réélu le 22 novembre prochain.


« Dans le premier semestre 2021, tout le monde pourra rentrer tranquillement au Burkina Faso » et que « ceux qui ont des dossiers avec la justice pourront se présenter devant la justice pour régler leurs dossiers à ce niveau » a dit Roch Kabore.


« Je ne refuse pas la main tendue de Compaore »
Roch Kabore tient à préciser qu’il ne refuse pas la main tendue de Compaore : «mais nous sommes dans un processus de réconciliation qui n’est pas une course de vitesse ». Il a fait savoir au micro de France 24 que s’il est élu, le premier semestre de 2021, il s’engage à régler toutes ces questions-là.

« Nous allons réunir l’ensemble des composantes de la société pour discuter de la réconciliation et la décision [des conditions du retour de Blaise Compaoré] sera prise » dit-il.
Mapote Gaye