Bunia : le maire de la ville appelé à démissionner

Centre-ville de Bunia, capitale de la province d'Ituri. Photo Tiers

John Kabwa, un des notables de l'Ituri, appelle le maire de la ville de Bunia à démissionner. Et ce, suite à la persistance des tueries des innocents civils chaque jour en pleine ville.

''[…],j’appelle le maire de la ville de Bunia à démissionner avant l’arrivée du Chef de l’État en Ituri l'an prochain'', a-t-il déclaré.

Il a, par ailleurs, invité le gouverneur militaire de cette province de nommer de nouveaux animateurs qui vont se mettre au travail et remplacer certains officiers et sous officiers coutumiers ''incapables'' de l'aider pour sécuriser les civils dans la ville de Bunia, en particulier et dans tout l'Ituri en général.

''C’est inadmissible de vivre les tueries en masse dans ville pendant que le maire de la ville de Bunia est policier. J’invite les ituriens de soutenir l’état de siège et la mutualisation des forces pour éradiquer totalement les groupes armés en Ituri.
S’il ne démissionne pas il sera humilié par les habitants de Bunia devant le président de la République lors de son séjour à Bunia l’année prochaine'', a-t-il indiqué.

En outre, John Kabwa regrette le silence des autorités de la province face au pillage de plusieurs vaches de la communauté Hema, mais également la tuerie de 10 civils à ANDISA près de Mungwalu en territoire de Mahagi et d’Irumu par la coalition des rebelles FPIC, CODECO, ADF. ''[…]Je ne sais la cause de ce silence honteux'', note-t-il.

Enfin, ce notable a rappelé que ce n’est par hasard que le Président de la République avait décrété l’état de siège et a nommé les autorités militaires et policières, ''[…] c’était pour mettre fin aux tueries dans la ville de Bunia, et dans tout Ituri. Ne plus voir le sang des innocents en plein état de siège dans notre province''

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *