Beni : une trentaine de pêcheurs congolais libérés en Ouganda

Des pêcheurs congolais pris en otage sur le Lac Edouard. Photo de tiers

Alors qu'ils venaient de passer plusieurs semaines en détention, certains pêcheurs congolais ont rejoint la République Démocratique du Congo, le lundi dernier. Ils ont été accueillis à Kasindi dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Selon le chef du groupement Basongora, ces pêcheurs au nombre de 36, étaient arrêtés dans différentes circonstances sur les eaux du lac Édouard. La marine les avaient reprochés de violer les milites du lac allant ainsi pêcher en Ouganda, fait savoir Kasereka Wavene.

Coincés, les pêcheurs congolais font à la fois face aux arrestations intempestives sur le lac Édouard et à l'activisme des groupes armés négatifs dont les miliciens maï-maï. Si sur les eaux la marine ougandaise constitue un obstacle majeur, sur le sol congolais, ils sont contraints de payer des taxes sans quittance auprès des maï-maï.

Cette situation qui perturbe les activités de pêcheurs congolais a toujours été décriée. Le représentant de pêcheurs dans la pêcherie de Kyavinyonge, Mbusa Kavasya Noé a, par exemple, récemment appelé les autorités compétentes à résoudre ce problème qui perdure.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *