Beni : une cinquantaine de civils tués en 17 jours

Illustration @Ph.Koaci

Les rebelles ADF ont exécuté une cinquantaine de civils depuis le début du mois d'août, révèle la convention pour le respect des droits humains (CRDH), ce mardi 17 août 2021.

Patrick Mukohe, secrétaire de cette ONG-DH, affirme que ces civils ont été tués dans différentes circonstances en territoire de Beni au Nord-Kivu.

"Nous venons d'enregistrer au moins 50 personnes tuées par les ADF. C'est un bilan qui continue à accroître d'autant plus que les ADF continuent à tuer. Même aujourd'hui, il y a des corps qui ont été retrouvés du côté Tsani-Tsani", indique-t-il.

Tout en déplorant ces morts, Patrick Mukohe invite les autorités militaires à mener des opérations dans l'axe Kainama, comme cela était le cas dernièrement dans la vallée de Mwalika.

" Nous déplorons cette situation. Imaginez-vous, depuis Kainama et d'autres milieux les ADF tuent toujours des civils. Et, ils se baladent… la population n'a pas besion de tarage, mais des résultats positifs", enchaîne-t-il en appellant la population à la dénonciation et la vigilance.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *