Beni: Une attaque des présumés maï-maï repoussée par l'armé à Oïcha

Photo d'illustration

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont repoussé une attaque des présumés maï-maï à Oïcha en territoire de Beni, la nuit du mardi à ce mercredi 9 septembre 2020. Les assaillants qui visaient une position militaire, ont vu leur aventure être stoppée par l'armée régulière.

Contacté par election-net.com, le bourgmestre de la commune d'Oïcha confirme la nouvelle. Kikuku Nicolas affirme que les détonations causées par les accrochages entre les belligérants, ont créé une psychose totale toute la nuit à Oïcha.

"La population s'est déplacée de Mabasele vers les quartiers qui sont sécurisés dont Ndindi. Ce matin, nous nous sommes rendus sur place, nous avons constaté que la situation est redevenue calme. Le dégât c'est seulement le déplacement de la population. Les dégâts matériels et humains, il n'y en a pas eu", explique-t-il à election-net.com.

Par ailleurs, Kikuku Nikola poursuit en appelant la population à une vigilance extrême. Ce, afin de permettre aux forces de sécurité à vite intervenir en cas de nécessité.

Une occasion offerte également pour cette autorité administrative, de remercier la population qui a alerté les FARDC pour déjouer la récente attaque des présumés miliciens maï-maï.

Dieubon Mughenze depuis Beni