Beni: Une attaque des présumés ADF repoussée par l'armée sur la route Mbau-Kamango

Des militaires FARDC à une position militaire à 5km du centre-ville de Beni. ©Election-net.com/ Dieubon M

Voulant attaquer une position militaire au PK 25 sur l'axe routier Mbau-Kamango dans le territoire de Beni, les presumés rebelles ADF ont rencontré la résistance des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). La force de l'armée a primé sur celle des assaillants au point de les repousser dans la brousse.

Si rien n'a filtré du côté de l'armée , la société civile locale indique que les assaillants voulaient saboter une base des génies militaires affectés pour réhabiliter le tronçon Mbau- Kamango.

" Que les autorités militaires renforcent les troupes ici sur terrain. Il semble que les assaillants tentaient de détruire les matériels servant pour la réhabilitation de la route. Heureusement, leur mission a raté suite aux efforts des FARDC . On ne sait pas d'où ils sont venus, mais tout porte à croire que ces combattants rôdent les alentours", explique Kambale Mwanawave, président de la société civile du PK25 à election-net.com.

Pour rappel, l'axe routier Mbau-Kamango était fermé aux civils suite à l'activisme des présumés rebelles ADF depuis plusieurs mois. Toutefois, il y a peu, les FARDC ont mobilisé les moyens pour la réouverture de cette route. Une lueur d'espoir s'installe dans le chef de la population car le Général Peter Cirimwami a déjà franchi la dite route de Mbau jusqu'à Kamango par le véhicule.

Dieubon Mughenze depuis Beni