Beni: Un officier de la police déchire le drapeau de l'UDPS lors d'une marche étouffée

Une jeep de la police stationnée devant le bureau de l'UDPS/Beni/ election-net.com/ Dieubon M.

Un officier de la police nationale congolaise a déchiré un drapeau du parti politique de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) en ville de Beni ce jeudi 9 juillet 2020. La révélation a été faite à election-net.com par le porte-parole de la coalition camp pour le changement(CACH).

Innocent Bora Uzima soutient que cet acte "déplorable" a été commis lors de la dispersion de la marche initiée par le CACH afin de protester l'enterinement de Ronsard Malonda à la présidence de la commission électorale nationale indépendante (CENI). Il fustige également l'arrestation d'une dizaine de militants.

"Un commandant de la police qui déchire le drapeau de l'UDPS comme si l'UDPS était son ennemi juré. On n'a pas besoin des officiers politiques dans l'armée comme dans la police[…] la loi dit la police encadre la manifestation. Nous avons été déçu par le comportement du lieutenant colonel du groupe mobile d'intervention (GMI)qui s'est comporté plusque les combattants", deplore-t-il à election-net.com.

En rappel, cette marche a été stoppée au bureau permanent de l'UDPS/Beni alors que les militants voulaient descendre dans la rue. Toutefois, la police a escorté quelques membres jusqu'à la mairie de Beni où un mémorandum a été remis au maire ad intérim de Beni, Bakwanamaha Modeste.

Dieubon Mughenze depuis Beni