Beni : Un nouvel exploit des services de sécurité sous l’état de siège

Les éléments de la police à Butembo

Reconnu dans le milieu, un seigneur de guerre est tombé dans le filet des services de sécurité en commune rurale d’Oïcha en territoire de Beni au Nord-Kivu.

C’est la police nationale congolaise qui a, enfin, reçu à maîtriser ce dernier alors qu’il est accusé d’être à la tête d’une milice maï-maï, acte contraire aux lois du pays.

Nommé Kambale Kabamba, ce seigneur de guerre dirigeait le mouvement des combattants pour la libération du Congo avant qu’il ne soit interceptés avec ses six supplétifs, affirme le commissaire principal de la police, Jean-Pierre Wumbi.

Ces personnes arrêtées croupissent en prison entendant leur sort. En plus, il faut souligner que ce nouvel exploit des services de sécurité intervient sous l’état de siège décrété pour faire face à l’insécurité grandissante et, après plusieurs appels des autorités militaires demandant les groupes armés à se rendre sans delai avant l’assaut final contre tous les groupes négatifs.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *