Beni : un militant de la LUCHA amputé de sa jambe suite à "la barbarie policière"

Lafontaine Katsaruhande militant du mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA), section de Beni, a été amputé de sa jambe gauche, ce mardi 21 septembre 2021.

Selon le député Promesse Matofali Yonama qui livre cette information via son compte Twitter, ce jeune militant de la LUCHA était parmi les victimes de la répression de la marche pacifique organisée à Beni au Nord-Kivu, le 10 septembre 2021. Cela pour protester contre la résurgence de l'insécurité en plein état de siège.

''[…], un policier l'avait logé une balle dans sa jambe gauche'', a-t-il écrit.

Il est présentement à l'hôpital général de référence de Beni sous surveillance des personnels soignants.

Il sied de noter que depuis le début de l'état de siège au Nord-Kivu et en Ituri, les marches ''pacifiques'' ne sont pas autorisées par les nouvelles autorités militaires.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *