Beni : Un jour de Noël sous menaces "terroristes"

C'est la peur qui a gagné les esprits lors de l'annonce des menaces "terroristes" à la veille de Noël en pleine ville de Beni.

Ce 25 décembre 2020, sous un matin " béni" des pluies et d'une atmosphère de fraîcheur, certains croyants se sont dirigés dans leurs églises respectives pour célébrer la fête de nativité de Jésus-Christ.

Après la ronde effectuée dans certaines églises, il se révèle que toutes les étapes d'un culte ont été respectées.

À l'Église protestante CBCA/Kasabinyole, par exemple, l'église n'est pas inondée du monde. Quelques chrétiens prennent part au culte du jour. À l'entrée, des dispositifs de lavages des mains sont placés, certainement pour respecter les mesures barrières contre le Coronavirus.

Rencontré en provenance de l'église, un croyant interrogé par election-net.com, a soutenu que les chrétiens étaient nombreux à l'église CECA20/ Mabakanga pour commémorer la fête de Noël.

Il sied de rappeler que le centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) a indiqué que les présumés rebelles ADF ont juré " saboter les festivités de fin d'année" dans la région de Beni.

Jusqu'à la rédaction de cet article, aucun dégât n'est déploré ni une attaque signalée.

Dieubon Mughenze depuis Beni