Beni: Un député provincial dénonce ''un relâchement'' dans la traque des présumés ADF

Jean-Paul Paluku Ngahangondi, député provincial .©Prince B/election-net.com

Au lendemain des massacres de six civils à Kanana près de Halungupa, par les présumés rebelles ADF dans le territoire de Beni, le député provincial Jean-Paul Paluku Ngahangondi dénonce ce qu'il qualifie de relâchement dans les opérations militaires qui sont menées dans cette zone.

L'élu de Beni territoire dit ne pas comprendre ce qui ne marche pas dans ces orientations. Pour lui donc, l'armée se contente de la stratégie défensive ayant montré ses limites en lieu et place d'une offensive militaire contre ces groupes armés.

Lire aussi https://www.election-net.com/beni-un-combattant-adf-capture-fait-des-revelations-accablantes/

D'où son appel à l'armée à passer vite à l'offensive pour neutraliser ces présumés rebelles ADF qui ont toujours endeuillé les possibles citoyens.

''Il n'y a rien comme opération militaire qui consiste à secouer l'ennemi dans sa cachette, voilà ce qui justifie toutes ces tueries dans la région de Beni, que le pouvoir central s'implique dans cette question le plus rapidement possible'', a-t-il indiqué à election-net.com.

Enfin, il a souligné que tous les députés nationaux du Front Commun pour le Congo, FCC, qui ont fait échouer la motion de défiance contre le ministre national de la défense, sont du côté de ceux là qui veulent que le Nord-Kivu n'aie pas la paix.

Prince Bagheni, à Goma