Beni : un commandant des miliciens maï-maï neutralisé par l’armée

Illustration FARDC/ images des tiers

Des affrontements ont opposé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) aux miliciens maï-maï au village Rwahwa dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Les accrochages ont eu lieu jeudi dernier, rapporte le porte-parole des opérations Sokola1, la capitaine Antony Mualushayi. Celui-ci soutient qu'au cours des combats, l'armée régulière a réussi à neutraliser un commandant des Maï-maï.

Il s'agit de Monsieur Muchunga, précise-t-il. Muchunga était un commandant des maï-maï Baraka impliqués dans les exactions contre la population civile en chefferie de Bashu agissant ainsi au compte des rebelles ADF.

"Ce chef Maïmaï et ses hommes, sont auteurs des plusieurs attaques des positions militaires, des tueries de la population civile dans la chefferie de Bashu et autres exactions", a fait savoir le capitaine Antony Mualushayi.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *