Beni: Un civil tué à Cantine par un militaire FARDC

Photo d'illustration d'une balle perdue.

Un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a criblé de balles réelles sur un jeune homme à Cantine dans le territoire de Beni la nuit du jeudi à ce vendredi 14 août 2020. La victime du nom de Kakule Silwamughuma Grâce n'a pas survécu à ses blessures.

D'après la nouvelle société civile locale, ce meurtre a occasionné une colère populaire dans cette partie du territoire de Beni. Les habitants ont acheminé le corps à une position des FARDC sur place.

Tout en condamnant cet assassinat, la société civile par le biais de son président invite le tribunal militaire à se saisir du dossier en organisant un procès en flagrance afin de juger le présumé assassin. Jackson Paluku souligne que cette proposition doit être prise en compte avant l'enterrement du défunt.

Du côté de l'armée, on annonce l'arrestation du présumé assassin. C'est ce qu'a dit le porte-parole des opérations Sokola 1, le lieutenant Antony Mualushayi.

Dieubon Mughenze depuis Beni