Beni : un " cerveau moteur" des combattants ADF aux arrêts

Eringeti, Nord Kivu : Opération de sécurisation conjointe entre les troupes de la MONUSCO et les FARDC. Ph. Monusco

Ce vendredi 8 octobre 2021, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent l'arrestation d'un présumé combattant ADF à Eringeti, entité située sur la route nationale numéro 4 en territoire de Beni.

D'après le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola1, ce présumé combattant est de nationalité Congolaise, appréhendé lorsqu'il revenait de la localité d'Idou en Ituri. En plus, il venait de passer 5 ans au service de cette nébuleuse qui endeuille la région de Beni et celle d'Irumu.

" De nationalité congolaise MUMBERE TENGAAME, est un grand combattant ADF qui a fait plus de 5 ans dans ce mouvement et responsable de plusieurs tueries dans la région de BENI et même en ITURI", fait-il savoir avant de révéler :

"Il est le cerveau moteur d'une opération à KAMANDA qui a avait fait une dizaine des morts du côté population civile. C'est à Eringeti que les services de sécurité des Forces Armées ont enfin mis la main sur lui".

Dieubon Mughenze depuis Beni

1 thought on “Beni : un " cerveau moteur" des combattants ADF aux arrêts

  1. L'armée ne fait qu'arrêter les cerveaux moteurs mais sur terrain les atrocités continues sans faille.

    QUE LES MILITAIRES METTENT FIN AU MASSACRE PAR TOUTE VOIE POSSIBLE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *