Beni-Tueries de 150 civils en un mois : Le premier ministre saisi

Sama Lukonde, Ph, Tiers

Le premier ministre de la République Démocratique du Congo, Sama Lukonde a été saisi par 16 députés nationaux élus du Nord-Kivu sur la situation sécuritaire qui prévaut dans la région de Beni.

Dans une correspondance adressée au chef du gouvernement, consultée par election-net.com, ces députés nationaux se sont dits “étonnés que vous ayez omis d’exprimer la moindre compassion du gouvernement de la République à l’égard des femmes, enfants, jeunes et vieux dont 150 ont été massacrés à l’espace de 21 jours ” lors du conseil des ministres du 4 juin dernier.

Ces civils ont lâchement été abattus par arme blanche ou à feu par rebelles ADF dans la période allant du 1 mai au 6 juin de l’an en cours.

Face à cette situation, ces députés nationaux demandent “au nom de la concorde, de la solidarité et de l’unité nationale, d’exprimer régulièrement la compassion du gouvernement vis-à-vis de vos frères et sœurs, pères et mères qui sont massacrés à la suite de l’insécurité qui sévit à Beni depuis plusieurs années d’une part et d’apporter assistance aux survivants qui endurent la souffrance insupportable”.

Dieubon Mughenze depuis Beni

1xbet Code Promo ENET2021