Beni : Révélation troublante sur les combattants ADF tués à Halungupa

Quelques porteurs illégaux d'armes/ Photo de tiers

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont donné plus de détails autour des rebelles ADF tués à Halungupa, le dimanche.

C’est au cours d’un point de presse de ce lundi 10 mai 2021 tenu en ville de Beni au Nord-Kivu que l’armée a révélé la nationalité d’une dizaine de combattants neutralisés. Selon le lieutenant Antony Mualushayi, tous sont des “étrangers”.

“Après la vérification de leurs identités, nous avons retrouvé qu’aucun combattant tué n’est congolais. Tous sont des étrangers. La majorité était de nationalité ougandaise, kenyanne et tanzanienne”, a-t-il dit au micro d’election-net.com.

L’occasion faisant le larron, le lieutenant Antony Mualushayi réaffirme la détermination de l’armée à mettre en déroute la nébuleuse ADF. Toutefois, il appelle la population à accompagner son unique armé pour y arriver.

Dieubon Mughenze depuis Beni