Beni : plus de filles passent le TENAFEP que les garçons

Les autorités lançant le TENAFEP à Beni / ENET/ Dieubon M.

Le test national de fin d'études primaires (TENAFEP) a été lancé sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo, ce jeudi 5 août 2021.

En ville de Beni au Nord-Kivu, la cérémonie du lancement s'est déroulée au complexe scolaire Marie Corasson où le maire de la ville a procedé à l'ouverture solennelle de ces épreuves.

Selon le sous-proved de l'EPST, Matsoro Lenge Olivier, ces épreuves nationales s'étendront sur deux jours. En plus, précise-t-il, près de 10.000 écoliers passeront le TENAFEP y compris les déplacés venus des zones insécurisées par l'activisme des rebelles ADF.

"Nous aurons le chiffre exact après avoir amorcé les activités. Mais sur le plan officiel, nous avons 9920 candidats répartis sur 29 centres de passation du TENAFEP. Nous avons constaté que le nombre de filles est plus élevé que celui des garçons", a-t-il déclaré au micro d'election-net.com.

En outre, Matsoro Lenge Olivier rassure de la prise en compte des gestes barrières contre le coronavirus lors de la passation de ces épreuves.

"Chaque élève s'assoie seul sur un pupitre avec son cache nez", dit-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *