Beni: Panique suite à la présence des barricades et un renforcement des forces de sécurité

Des barricades érigées sur une avenue de Beni/ Images ENET Dieubon M.

La ville de Beni s'est réveillée sous une timidité totale dans certains points chauds ce lundi 14 septembre 2020. À la base, des barricades placées ça et là dans les rues et ruelles par des habitants non clairement identifiés. Mais certaines sources indiquent à election-net.com qu’il s’agirait des groupes de pression.

Le matin, les forces de sécurité ont été déployées dans certains points chauds. Dans le centre commercial de Matonge, par exemple, les policiers et les militaires FARDC se contentent de liberer la voie publique par un "assainissement " improvisé en enlevant les barricades.

Chaque passant est également contraint de se joindre aux éléments de l'ordre pour assainir la voirie.

Un peu plus loin ,certains militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ,avec la mention comando sur leurs tenues, ont improvisé un meeting populaire. Ils invitent chacun à vaquer librement à ses occupations car ,disent-ils, ils se battent nuit et jour pour ramener la paix dans la région de Beni.

Au rond point du 30 juin tout comme dans d'autres endroits, les activités socio-économiques sont paralysées. Les maisons de commerce sont hermétiquement fermées. Cependant, certains opérateurs économiques se regroupent devant leurs portes pour discuter de l'actualité.

Notons que cette attitude s'observe après l'appel du mouvement lutte pour le changement (LUCHA) sur l'observance des journées sans activités suite à l'insécurité dans la région de Beni.

Dieubon Mughenze depuis Beni