Beni : Lourd bilan d'une nouvelle attaque sanglante des ADF à Mwenda

Des militaires de FARDC au front à l'Est.

La situation demeure confuse à Mwenda dans le secteur Ruwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu, le matin de ce mardi 5 janvier 2020.

À la base, une nouvelle incursion sanglante des présumés rebelles ADF dans cette partie la nuit du lundi dernier ayant fait une vingtaine de civils froidement abattus aux côtés d'énormes dégâts matériels.

Contacté par election-net.com, le président de la société civile locale, Jeremy Mweki dresse un bilan chiffré à 22 morts. Cet acteur de la société civile indique que jusqu'à à la rédaction de cet article, plusieurs civils ne font plus signe de vie, ce qui porte à croire qu'ils ont été pris en otage par les assaillants.

" L'ennemi est venu vers 19 heures locales du lundi. Celui-ci a surgi à côté d'un marché avant de tuer les civils en plein centre. Pour le moment, le bilan provisoire est de 22 personnes tuées. Avant de se replier, les assaillants ont emporté plusieurs biens de la population", explique-t-il.

Du côté des autorités militaires, rien n'a encore filtré à ce sujet. Ainsi, leur version des faits reste attendue pour éclairer l'opinion sur certaines zones d'ombre autour de cette nouvelle attaque des présumés rebelles ADF.

Dieubon Mughenze depuis Beni