Beni : Les rebelles ADF "déclenchent la guerre psychologique et médiatique"(Armée)

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) . Ph. Tiers

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) indiquent que les rebelles ADF optent pour "la guerre psychologique et médiatique" dans la région de Beni. Ce, en revanche de la puissance de feu de l'armée dont ils subissent.

"Les responsables de ce mouvement ont organisé une minable palabre au cours de laquelle ils ont pris des stratégies pour faire la diversion surtout déclencher la guerre psychologique et médiatique. Cette guerre vise à faire croire à notre population que les étrangers qu'on a tué dans leurs rangs étaient aux côtés de l'armée loyaliste", a dit le lieutenant Antony Mualushayi.

L'occasion faisant le larron, le porte-parole des opérations Sokola 1 appelle la population à ne pas céder à cette nouvelle forme de "l'ennemi" qui risque de rompre le mariage civilo-militaire.

"Nous précisons à notre population que les FARDC sont engagées seules sur la ligne de front…au vu de cette diversion, nous voulons appeler notre population à ne pas faire confiance à tous ceux qui se passent dans les réseaux sociaux. Aujourd'hui, les réseaux sociaux constituent les moyens faciles pour les territoires de dévier la population, de l'intoxiquer, et de faire croire à la population que l'ADF est une force supérieure aux FARDC. Mais je vous confirme que mêmes eux sont confiants qu'ils n'ont ni capacité ni moyen de combattre contre l'armée", renchérit-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni