Beni : Les raisons du transfert à Kinshasa de l'élève Abigaël par Felix Tshisekedi

Abigaël Katungu une des personnes victimes de la barbarie policière lors du sit-in des élèves devant la mairie de Beni au Nord-Kivu a été transférée à Kinshasa sur ordre du président Félix Antoine Tshisekedi. Et ce, pour qu'elle bénéficie des soins appropriés, comme avait promis le chef de l'État.

Âgée de 18 ans, élève de 5 années des humanités en agronomie s'était retrouvée avec son bras cassé lors de la répression de ce sit-in qu'avaient organisé les élèves et écoliers qui, à tout prix voudraient que le président de la république, Félix Antoine Tshisekedi puisse venir dans cette zone longtemps meurtrie compatir avec la population.

Avec son père biologique, Abigaël Katungu est arrivée à Kinshasa ce mardi 22 juin 2021. Et ce, une matérialisation de ce qu'avait promis le président de la république lorsqu'il s'entretenait avec les forces vives de Beni, ce qui était également une occasion pour lui, de présenter ses mea culpa aux élèves de cette ville pour ces dérapages de forces de l'ordre, tout en rassurant que c'est le gouvernement de la république qui prendra en charge tous ceux, toutes celles qui étaient blessés.

Il avait également annoncé qu'une enquête devait être amorcée pour que tous ceux qui avaient réprimé cette activité des élèves et écoliers soient arrêtés et déférés devant la justice.

Prince Bagheni, à Goma