Beni: Les présumés rebelles ADF érigent 4 bastions près de Mamove, alerte la société civile

Photo illustrative d'un autre bastion des ADF conquis par l’armée congolaise. Photo de tiers

Les présumés rebelles ADF ont érigé plusieurs bastions près de Mamove en territoire de Beni. L'alerte émane de la société civile locale qui craint que cette situation soit une source d'insécurité dans cette partie.

" L'ennemi est à Mabundu à au moins deux kilomètres de Mamove. Il vient de passer un mois cantonné là-bas…. En plus, dans notre contrée, il y a 4 positions de l'ennemi", explique Kinos Katuo, président de la société civile de Mamove.

Au vu de la menace que présente la présence des présumés combattants ADF dans ce coin, cet acteur de la société civile invite la population à "ne plus fréquenter les endroits où les assaillants sont positionnés".

Enfin, Kinos Katuo plaide pour l'intervention des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) afin de déloger ceux qui, depuis plusieurs années, sont accusés de massacrer la population civile.

En rappel, 15 civils ont récemment été tués dans la région de Beni, au Nord-Kivu, par les présumés rebelles ADF. Selon le centre d'études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l'homme (CEPADHO) ces victimes s'ajoutent à plus de mille civils tués à l'espace de douze mois.

Dieubon Mughenze depuis Beni