Beni : Les présumés poseurs de bombes artisanales arrêtés par l’armée

La bombe découverte à Bulongo/Photo de tiers

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent l’arrestation de deux présumés poseurs de bombes en pleine ville de Beni au Nord-Kivu. Ils ont été présentés à la presse, ce jeudi 15 juillet 2021.

Selon le lieutenant Antony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokolo1, ces arrêtés ont été appréhendés à la barrière de Biakato dans la province de l’Ituri avant d’être ramenés en pleine ville de Beni.

Cet officier de l’armée soutient qu’ils détenaient “153 explosifs TNT, agins explosifs improvisés et 20 detonateurs”.

L’armée qui se félicite du travail abattu reste convaincue qu’elle travaille ardemment pour mettre la main à tous ceux qui sont de près ou de loin impliqués dans cette affaire de bombes artisanales.

Il sied de rappeler que la région de Beni a été secouée par l’explosion des bombes artisanales. Au moins deux bombes ont éclaté, l’une dans une paroisse catholique, l’autre au rond-point Malu Malu.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *