Beni: Les groupes armés menacent d'attaquer la ville

Maire a.i de Beni/ election-net.com/ Dieubon M.

Le maire ad intérim de Beni réagit à l'appel du mouvement lutte pour le changement (LUCHA)sur des éventuelles journées sans activités dès le lundi 14 septembre prochain. Pour Bakwanamaha Modeste, cette initiative est inopportune suite à la situation secrétaire qui prévaut dans sa juridiction.

Le maire a.i indique les services ayant la sécurité dans leurs attributions l'ont informé que les groupes armés menacent d'attaquer la ville.

"Il y a des groupes armés dans les périphéries de la ville de Beni qui comptent faire des incursions, soit à Kangbayi ou dans d'autres endroits pour attaquer les Forces de l'ordre(…) Je suis en train de voir avec les services de sécurité quelle coïncidence entre la menace des groupes armés dans la ville et la paralysie annoncée par la LUCHA pendant une semaine", explique-t-il avant de poursuivre :

"Je demande à la LUCHA si elle n'est pas avec ces groupes armés qui menacent secouer la ville, qu'elle laisse la ville calme(…) ceux-là qui pourront troubler cette quiétude que nous avons avec les groupes armés qui ont annoncé leur incursion dans la ville, se verront arrêter par nos services".

En rappel, la LUCHA prévoit des manifestations illimitées dès ce lundi en ville de Beni. Ce mouvement citoyen soutient qu'il sera question de décrier l'insécurité grandissante dans la région de Beni.

Dieubon Mughenze depuis Beni