Beni : les dispositions sécuritaires "optimales" prises avant l'exetat

Les élèves à l'institut Nyalukembe/ Bukavu/ ENET/ Heritier Bashige

En prélude de la session ordinaire de l'examen d'État, les services de sécurité annoncent la prise des dispositifs sécuritaires pour faciliter le déroulement normal des épreuves.

C'est au sortir d'une réunion de sécurité élargie vendredi dernier que Général Sylvain Ekenge, porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu, a rassuré la passation des épreuves ordinaires de l’Examen d’État sous les conditions de sécurité "optimales".

" Les épreuves de l'examen d'État commencent dès la semaine prochaine, il faudrait qu'on puisse sécuriser les personnes et les sites choisis pour le déroulement de ces examens. Donc toutes les dispositions seront prises pour que ces examens se déroulent dans les bonnes conditions, les conditions de sécurité optimales", a-t-il déclaré.

Il sied de signaler que le calendrier du ministère de l'Enseignement primaire secondaire et professionnel (EPST), la session ordinaire de l'examen d'État débute ce lundi 30 août 2021 sur toute l'étendue de la République.

Peu avant, le 12 juillet 2021, lors de la session préliminaire, le chef de la division de l'EPST en ville de Beni, Matson Lenge avait affirmé qu'au total 4113 élevés finalistes dont 2057 filles étaient attendus aux épreuves de l'examen d'État.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *