Beni : le passage sur la route Kikingi-Mwenda interdit aux civils

route lubero, illustration

Après des attaques attribuées aux rebelles ADF sur la route Kikingi-Mwenda en territoire de Beni, les autorités ont pris une décision paraissant exceptionnelle.

Désormais, aucun civil n'est autorisé d'emprunter cette route, rapporte l'administrateur du territoire de Beni, colonel Charles Omeonga. La décision est momentanée en attendant une nouvelle autorisation.

D'ors et déjà, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) seront seules à fréquenter la route pour des opérations visant à pacifier la zone. Et, permettre aux civils de reprendre le trafic sur ce tronçon en toute sécurité.

Cette mesure arrive au moment où la pression militaire s'accentue sur les rebelles ADF. Récemment, l'armée a annoncé la conquête de deux bastions "stratégiques" des assaillants près de la rivière Semuliki ou encore dans la vallée de Mwalika.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *