Beni : Le ministère public requiert une peine lourde contre les 8 militants de la LUCHA

Les militants de la LUCHA devant le tribunal militaire/ election-net.com/ Dieubon M.

Dans son réquisitoire de ce 15 janvier 2021 devant le tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo, le ministère public requiert une peine lourde contre les 8 militants de la LUCHA.

Poursuis pour violence et insultes à l'encontre d'une sentinelle et le sabotage , le ministère public estime que ces fautes méritent 10 ans de prison pour sabotage et 5 ans pour violences et insultes à l'encontre d'une sentinelle.

Il sied de rappeler que ces militants du mouvement lutte pour le changement (LUCHA) sont détenus depuis le 19 décembre 2020. Ils étaient arrêtés lors d'une marche anti-monusco en pleine ville de Beni.

Dieubon Mughenze depuis Beni