Beni : l'armée prend des mesures pour "réduire la capacité de nuisance des groupes armés"

Deux officiers des FARDC lors d'une décente sur l'axe Oïcha-Eringeti/Photo de tiers

C'est que rapporte le compte rendu de la vingt-deuxième réunion du conseil des ministres tenue vendredi dernier. Ce document consulté par election-net.com soutient que le ministre national de la Défense et Anciens Combattants Gilbert Kabanda a évoqué la situation sécuritaire qui prévaut dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Dans sa prise de parole le ministre Gilbert Kabanda a reconnu l'activisme des groupes armés dans la région précitée. Il a toutefois informé que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont pris des "mesures" qui permettront de contenir la menace.

"En territoire de Beni, le Ministre national de la Défense et Anciens Combattants a informé le Conseil de l'activisme des groupes armés et des mesures prises par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo pour les contenir et réduire leur capacité de nuisance", lit-on dans le compte rendu.

En rappel, la région de Beni est souvent secouée par l'activisme des rebelles ADF et des certains groupes armés "béquilles des ADF". Ils sont présumés auteurs des meurtres et d'enlèvements des populations civiles.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *