Beni : L'armée neutralise 5 combattants ADF "auteurs des massacres" de Rwangoma

Des militaires de FARDC au front à l'Est.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent la neutralisation de 5 combattants ADF, ce jeudi 1 juillet 2021, dans la région de Beni au Nord-Kivu.

Selon le lieutenant Antony Mualushayi , porte-parole des opérations Sokolo1 qui livre l'information à election-net.com, ces assaillants sont parmi les auteurs des massacres d'une dizaine de civils en pleine ville de Beni.

Cet officier de l'armée soutient, en outre, que 5 armes des assaillants ont été récupérées. Ce, après les accrochages entre les belligérants.

"5 armes ont été également captureés par l'armée loyaliste.
Pour l'instant les FARDC continuent la traque de ces terroristes dans le parc national des Virunga", dit-il.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *