Beni: L'armée invite la justice à se saisir de dossiers des acteurs politiques qui instrumentalisent les jeunes

Les Forces armées de la République démocratique du Congo, Ph. Tiers.

Dans un communiqué de l'etat major des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), la justice est invitée à se saisir du dossier de certains politiciens qui instrumentalisent les jeunes. Ce, dans l'objectif de s'attaquer aux Forces de sécurité.

" Les FARDC demandent aux instances compétentes d'actionner la justice afin que les acteurs politiques auteurs de telles violences subissent la rigueur de la loi", peut-on lire dans ce document.

Engagée dans la traque des présumés ADF dans la région de Beni et une partie de l'Ituri depuis plus d'une année, l'armée a toujours pointé le doigt accusateur à certains politiciens, sans les citer nommément, d'inciter les jeunes à s'attaquer aux éléments de l'ordre.

Le récent communiqué de l'armée est consécutif à la situation vécue dans la localité de Bulongo où le mariage civilo-militaire tend à se rompre après l'incursion des présumés ADF en plein centre. Les autorités administratives et l'armée ont, voyant l'allure où vont les choses, appelé les habitants à consolider la collaboration avec ceux qui sont censés les securiser.

Dieubon Mughenze depuis Beni