Beni : l'armée arrête la femme de Amigo, "numéro deux des ADF"

C'est ce qu'affirme le capitaine Antony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola1. À l'en croire, il s'est révélé que la femme arrêtée parmi les 14 combattants ADF présentés ce dimanche 24 octobre 2021 à Beni, est l'épouse de Amigo, "numéro deux du mouvement ADF".

Le capitaine Antony Mualushayi affirme qu'elle a été arrêtée avec un bébé et un autre fils de Amigo qui était son garde du corps.

"Il y a d'abord l'épouse du numéro deux de ce mouvement et le fils de ce chef Amigo. Vous allez comprendre que quand on touche le cœur de ce leader, il ne peut que réagir… il y a une semaine, elle a été arrêtée à Kasindi. Elle était partie en Ouganda en congé de deux mois et elle voulait rejoindre le maquis auprès de son mari", a-t-il expliqué.

Enfin, le capitaine Antony Mualushayi pense que les ADF agissent maintenant pour venger les leurs arrêtés par les forces de sécurité. Toutefois, il rassure que l'armée régulière a pris des dispositions pour sécuriser la population.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *