Beni : "La ville est sous menace des rebelles ADF", le Maire a.i

Bakwanamaha Modeste, maire a.i de Beni/ENET/Dieubon M.

Les détonations d'armes ont été entendues au quartier Rwangoma dans la commune de Beu en pleine ville de Beni, la nuit du dimanche à ce lundi 28 décembre 2020.

Ce matin, à la grande surprise, ces détonations étaient issues des altercations entre les patrouilleurs et la population qui ne voulait pas la présence des éléments FARDC, de la police et ceux de la monusco dans cette partie.

Réagissant à cette situation, le Maire ad intérim Bakwanamaha Modeste condamne ces agissements qui ont fait des victimes dans le rang des forces de sécurité. L'autorité invite les uns et les autres à faciliter les équipes de la patrouille car, dit-elle, " la ville est sous menace d'attaques des ADF".

"Les jeunes ont dû caillasser la jeep des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) en blessant un policier, un militaire et un contingent de la monusco par des jets de projectiles. Cette situation est inadmissible car cette équipe allait sécuriser la contrée", a déclaré Bakwanamaha Modeste à election-net.com.

Dieubon Mughenze depuis Beni